Pierre Bachelet
Vingt Ans

En ce temps-là je vivais comme un oiseau sur la branche.
Devant les files de ciné, je faisais la manche.
C'était "Les copains d'abord" et les premiers transistors.
Sidney Bechet, "Petite fleur", les bleus sur le coeur.
En ce temps-là les trottoirs, c'était manif et guitare
Même que c'est toujours comme ça.

En ce temps-là j'avais vingt ans, sur la télé en noir et blanc
On découvrait le rock'n'roll, Elvis Presley et les idoles.
Fauteuils cassés dans tous les music-halls.
En ce temps-là c'était Paris, c'était la guerre en Algérie.
Dans les bistrots d'la Banlieue Nord, on était pas toujours d'accord.
Ira ou pas, d'accord ou pas d'accord.

En ce temps-là de ta vie, tu rêvais d'avoir ton bac
Et de monter à Paris t'inscrire à la fac.
Et puis y avait le mois d'mai qui préparait ses pavés.
C'est là qu'on s'est rencontré, mouchoir sur le nez.
Le monde était à refaire et dans ta chambre à Nanterre
C'est justement c'qu'on a fait.

En ce temps-là j'avais vingt ans et toi t'en avais presque autant.
T'avais un parfum de verveine et de grenade lacrymogène.
Et puis, surtout, tu m'prenais pour Verlaine.
Alors soudain ça a été nous, comme un tonnerre, un coup d'grisou.
Y avait plus qu'nous dans nos blousons
Y avait plus qu'nous dans nos chansons
Dans les discours Carrefour de l'Odéon.
En ce temps-là j'avais vingt ans, j'avais vingt ans pour très longtemps.
L'amour chantait sa carmagnole en descendant Rue des Ecoles.
L'affiche d'une main, de l'autre le pot d'colle.

(Ouh ouh ouh, ouh ouh ouh...)

En ce temps-là j'avais vingt ans, j'avais vingt ans depuis longtemps.
Ferré passait à la radio, c'était les vacances en deux-chevaux
Et toutes les filles se prenaient pour Bardot.
C'était la télé qui s'allume pour le premier pas sur la Lune.
En ce temps-là c'était le rock, mais on changeait déjà d'époque
Et les Beatles allaient se séparer.
En ce temps-là j'avais vingt ans, j'avais vingt ans éternellement.
L'amour chantait sa carmagnole en montant la rue des Ecoles.
T'avais ta main posée sur mon épaule.


Mirror lyrics:

T'avais ta main posée sur mon épaule.
L'amour chantait sa carmagnole en montant la rue des Ecoles.
En ce temps-là j'avais vingt ans, j'avais vingt ans éternellement.
Et les Beatles allaient se séparer.
En ce temps-là c'était le rock, mais on changeait déjà d'époque
C'était la télé qui s'allume pour le premier pas sur la Lune.
Et toutes les filles se prenaient pour Bardot.
Ferré passait à la radio, c'était les vacances en deux-chevaux
En ce temps-là j'avais vingt ans, j'avais vingt ans depuis longtemps.

(Ouh ouh ouh, ouh ouh ouh...)

L'affiche d'une main, de l'autre le pot d'colle.
L'amour chantait sa carmagnole en descendant Rue des Ecoles.
En ce temps-là j'avais vingt ans, j'avais vingt ans pour très longtemps.
Dans les discours Carrefour de l'Odéon.
Y avait plus qu'nous dans nos chansons
Y avait plus qu'nous dans nos blousons
Alors soudain ça a été nous, comme un tonnerre, un coup d'grisou.
Et puis, surtout, tu m'prenais pour Verlaine.
T'avais un parfum de verveine et de grenade lacrymogène.
En ce temps-là j'avais vingt ans et toi t'en avais presque autant.

C'est justement c'qu'on a fait.
Le monde était à refaire et dans ta chambre à Nanterre
C'est là qu'on s'est rencontré, mouchoir sur le nez.
Et puis y avait le mois d'mai qui préparait ses pavés.
Et de monter à Paris t'inscrire à la fac.
En ce temps-là de ta vie, tu rêvais d'avoir ton bac

Ira ou pas, d'accord ou pas d'accord.
Dans les bistrots d'la Banlieue Nord, on était pas toujours d'accord.
En ce temps-là c'était Paris, c'était la guerre en Algérie.
Fauteuils cassés dans tous les music-halls.
On découvrait le rock'n'roll, Elvis Presley et les idoles.
En ce temps-là j'avais vingt ans, sur la télé en noir et blanc

Même que c'est toujours comme ça.
En ce temps-là les trottoirs, c'était manif et guitare
Sidney Bechet, "Petite fleur", les bleus sur le coeur.
C'était "Les copains d'abord" et les premiers transistors.
Devant les files de ciné, je faisais la manche.
En ce temps-là je vivais comme un oiseau sur la branche.


Relevant Tags:
VVingt AAns ingt ns iVngt nAs bingt zns bVingt zAns Vbingt Azns cingt qns cVingt qAns Vcingt Aqns gingt sns gVingt sAns
Vgingt Asns fingt wns fVingt wAns Vfingt Awns Viingt xns Vngt xAns Vnigt Axns Vjngt Anns Vjingt As Vijngt Asn V9ngt Ams
V9ingt Amns Vi9ngt Anms Vlngt Ahs Vlingt Ahns Vilngt Anhs Vongt Ajs Voingt Ajns Viongt Anjs Vkngt Abs Vkingt Abns Vikngt Anbs
V8ngt Anss V8ingt An Vi8ngt Ans Vungt Anz Vuingt Anzs Viungt Ansz Vinngt Anw Vigt Anws Vignt Answ Vimgt And Vimngt Ands
Vinmgt Ansd Vihgt Ane



HOME
Popular Songs:
tropique (remix)

tudo possvel

say goodbye

verbo carne

anymore

footprints [live a round]

i won't be home no more

poor me

apple girl

what i'm lookin' 4 (ain't no mountain high enough)

srkylkkeet

lamento dello sbronzo

nothin' song

p'ra te ter aqui (ft. vozes da rdio)

juste avant

surabaya johnny

when a man loves a woman

mr. wilson

es ist vorbei

one day forever

(C) 2012 MirrorLyrics. All rights reserved. contact us