Renaud
Le Vieux Lă©on

Y'a tout Ă  l'heure, quinze ans d'malheur, mon vieux LĂ©on
Que tu es parti au paradis d'l'accordéon
Parti bon train, voir si l'bastringue et la java
Avaient gardé droit de cité chez Jéhovah
Quinze ans bientĂŽt qu'musique au dos, tu t'en allais
Mener le bal Ă  l'amicale des feux follets
En cet asile, par Sainte-CĂ©cile, pardonne-nous
De n'avoir pas su faire cas de ton biniou

C'est une erreur mais les joueurs d'accordéon
Au grand jamais, on ne les met au Panthéon
Mon vieux, tu as dĂ» t'contener du champ de navets
Sans grandes pompes et sans pompons et sans ave
Mais les copains suivaient l'sapin, le cƓur serrĂ©
En rigolant, pour faire semblant de n'pas pleurer
Et dans nos cƓurs, pauvre joueur d'accordĂ©on
Il fait ma foi, beaucoup moins froid qu'au Panthéon

Depuis mon vieux, qu'au fond des cieux, tu as fait ton trou
Il a coulé de l'eau sous les ponts de chez nous
Les bons enfants d'la rue de Vanves à la Gaßté
L'un comme l'autre, au gré des flots, furent emportés
Mais aucun d'eux n'a fait fi de son temps jadis
Tous sont restés du parti des myosotis
Tous ces pierrots ont le cƓur gros, mon vieux LĂ©on
En entendant le moindre chant d'accordéon

Quel temps fait-il chez les gentils de l'au-delĂ  ?
Les musiciens ont-ils enfin trouvé le la ?
Et le p'tit bleu, est-c'que ça n'le rend pas meilleur
D'ĂȘtre servi au sein des vignes du Seigneur ?
Si d'temps en temps, une dame d'antan s'laisse embrasser
SĂ»rement papa, que tu regrettes pas d'ĂȘtre passĂ©
Et si l'bon Dieu aime tant soit peu l'accordéon
Au firmament, tu t'plais sûr'ment, mon vieux Léon.


Mirror lyrics:

Au firmament, tu t'plais sûr'ment, mon vieux Léon.
Et si l'bon Dieu aime tant soit peu l'accordéon
SĂ»rement papa, que tu regrettes pas d'ĂȘtre passĂ©
Si d'temps en temps, une dame d'antan s'laisse embrasser
D'ĂȘtre servi au sein des vignes du Seigneur ?
Et le p'tit bleu, est-c'que ça n'le rend pas meilleur
Les musiciens ont-ils enfin trouvé le la ?
Quel temps fait-il chez les gentils de l'au-delĂ  ?

En entendant le moindre chant d'accordéon
Tous ces pierrots ont le cƓur gros, mon vieux LĂ©on
Tous sont restés du parti des myosotis
Mais aucun d'eux n'a fait fi de son temps jadis
L'un comme l'autre, au gré des flots, furent emportés
Les bons enfants d'la rue de Vanves à la Gaßté
Il a coulé de l'eau sous les ponts de chez nous
Depuis mon vieux, qu'au fond des cieux, tu as fait ton trou

Il fait ma foi, beaucoup moins froid qu'au Panthéon
Et dans nos cƓurs, pauvre joueur d'accordĂ©on
En rigolant, pour faire semblant de n'pas pleurer
Mais les copains suivaient l'sapin, le cƓur serrĂ©
Sans grandes pompes et sans pompons et sans ave
Mon vieux, tu as dĂ» t'contener du champ de navets
Au grand jamais, on ne les met au Panthéon
C'est une erreur mais les joueurs d'accordéon

De n'avoir pas su faire cas de ton biniou
En cet asile, par Sainte-CĂ©cile, pardonne-nous
Mener le bal Ă  l'amicale des feux follets
Quinze ans bientĂŽt qu'musique au dos, tu t'en allais
Avaient gardé droit de cité chez Jéhovah
Parti bon train, voir si l'bastringue et la java
Que tu es parti au paradis d'l'accordéon
Y'a tout Ă  l'heure, quinze ans d'malheur, mon vieux LĂ©on


Relevant Tags:
LLe VVieux LLă©on e ieux ă©on eL iVeux ăL©on ke bieux kă©on kLe bVieux kLă©on Lke Vbieux Lkă©on oe cieux oă©on oLe cVieux oLă©on
Loe Vcieux Loă©on pe gieux pă©on pLe gVieux pLă©on Lpe Vgieux Lpă©on Lee fieux Lăă©on L fVieux L©on Le Vfieux L©ăon Ls Viieux Lă©©on
Lse Veux Lăon Les Veiux Lăo©n L3 Vjeux Lă©oon L3e Vjieux Lă©n Le3 Vijeux Lă©no Lf V9eux Lă©kn Lfe V9ieux Lă©kon Lef Vi9eux Lă©okn
Lr Vleux Lă©9n Lre Vlieux Lă©9on Ler Vileux Lă©o9n L4 Voeux Lă©0n L4e Voieux Lă©0on Le4 Vioeux Lă©o0n Ld Vkeux Lă©ln Lde Vkieux Lă©lon
Led Vikeux Lă©oln Lw V8eux Lă©in Lwe V8ieux Lă©ion Lew Vi8eux Lă©oin Vueux Lă©onn Vuieux Lă©o Viueux Lă©on Vieeux Lă©om
Viux Lă©omn Viuex Lă©onm Visux Lă©oh Viseux Lă©ohn Viesux Lă©onh Vi3ux Lă©oj Vi3eux Lă©ojn Vie3ux Lă©onj
Vifux Lă©ob Vifeux Lă©obn Viefux Lă©onb



HOME
Popular Songs:
every new day

blues shadows

i think i like you

don't worry ␘bout tomorrow

iqbal

outside looking in

let us love and sing and wonder

fox tv

never stop writing this song

i live your dream

so far i've tried

soldiers

a town test site

in search of

thirteen

our great god

centuries

pennies and streetlights (acoustic)

nighttime

stuck here

(C) 2012 MirrorLyrics. All rights reserved. contact us