Nilda Fernandez
Madrid Madrid

Une tache, une ombre et dans le désert
Des traces de poudre et de safran
Des taxis blancs, de claquements de portières.
Un vrai mélange de sentiments.
Madrid, Madrid, le prix que je paie
C'est encore quelques heures sans sommeil pour me souvenir de toi.

Puerta del Sol, station du métro, sortie vers la Plaza Mayor.
Je suis à l'heure, je crois même que j'en fais trop
Une vraie doublure dans un décor.
Madrid, Madrid, tu peux me faire signe.
Tu peux brouiller mes mots sur la ligne, quand je parlerai de toi.

Bonsoir y buenos días, et jusqu'au dernier détail.
Miroir, si has de ser mí espía, ses yeux derrière un éventail.
Madrid, Madrid, les choses que je pense
Ont un p'tit air d'accordéon rance, quand elle n'est pas avec moi.

(Accordéon solo)

Madrid, Madrid, le prix que je paie
C'est encore quelques heures sans sommeil pour me souvenir de toi.

Toda una tarde en el Retiro, echando piedras a un farol.
Els meus amors se han derretido con tanta luz y tanto sol.
Madrid, Madrid, me pongo triste
Al ver lo bien que tu te vistes si se han de reir de ti.

Bonsoir y buenos días, et jusqu'au dernier détail.
Miroir, si has de ser mí espía, ses yeux derrière un éventail.
Une tache, une ombre et dans le désert
Des traces de poudre et de safran
Des taxis blancs, des claquements de portières.
Un vrai mélange de sentiments.
Madrid, Madrid, me desesperas
De tanto mover las caderas, se van a reir de ti.


Mirror lyrics:

De tanto mover las caderas, se van a reir de ti.
Madrid, Madrid, me desesperas
Un vrai mélange de sentiments.
Des taxis blancs, des claquements de portières.
Des traces de poudre et de safran
Une tache, une ombre et dans le désert
Miroir, si has de ser mí espía, ses yeux derrière un éventail.
Bonsoir y buenos días, et jusqu'au dernier détail.

Al ver lo bien que tu te vistes si se han de reir de ti.
Madrid, Madrid, me pongo triste
Els meus amors se han derretido con tanta luz y tanto sol.
Toda una tarde en el Retiro, echando piedras a un farol.

C'est encore quelques heures sans sommeil pour me souvenir de toi.
Madrid, Madrid, le prix que je paie

(Accordéon solo)

Ont un p'tit air d'accordéon rance, quand elle n'est pas avec moi.
Madrid, Madrid, les choses que je pense
Miroir, si has de ser mí espía, ses yeux derrière un éventail.
Bonsoir y buenos días, et jusqu'au dernier détail.

Tu peux brouiller mes mots sur la ligne, quand je parlerai de toi.
Madrid, Madrid, tu peux me faire signe.
Une vraie doublure dans un décor.
Je suis à l'heure, je crois même que j'en fais trop
Puerta del Sol, station du métro, sortie vers la Plaza Mayor.

C'est encore quelques heures sans sommeil pour me souvenir de toi.
Madrid, Madrid, le prix que je paie
Un vrai mélange de sentiments.
Des taxis blancs, de claquements de portières.
Des traces de poudre et de safran
Une tache, une ombre et dans le désert


Relevant Tags:
MMadrid MMadrid adrid adrid aMdrid aMdrid jadrid jadrid jMadrid jMadrid Mjadrid Mjadrid kadrid kadrid kMadrid kMadrid Mkadrid Mkadrid
nadrid nadrid nMadrid nMadrid Mnadrid Mnadrid Maadrid Maadrid Mdrid Mdrid Mdarid Mdarid Mzdrid Mzdrid Mzadrid Mzadrid Mazdrid Mazdrid
Mqdrid Mqdrid Mqadrid Mqadrid Maqdrid Maqdrid Msdrid Msdrid Msadrid Msadrid Masdrid Masdrid Mwdrid Mwdrid Mwadrid Mwadrid Mawdrid Mawdrid
Mxdrid Mxdrid Mxadrid Mxadrid Maxdrid Maxdrid Maddrid Maddrid Marid Marid Mardid Mardid Maxrid Maxrid Madxrid Madxrid Maerid Maerid
Maedrid Maedrid Maderid Maderid Mafrid Mafrid Mafdrid Mafdrid Madfrid Madfrid Marrid Marrid Mardrid Mardrid Madrrid Madrrid Macrid Macrid
Macdrid Macdrid Madcrid Madcrid Masrid Masrid Madsrid Madsrid Madid Madid Madird Madird Maddid Maddid Madrdid Madrdid



HOME
Popular Songs:
tempo de nascer

break each other's hearts again

space farm

snow in july

trouble in mind

headache

lovely

vemodets man

creo estar sonando

bis der wind sich dreht

little bird

end of the world

frtrollad

hollow syndicate

yo soy tu maestro

nothing really

ditt ␓de

paroles d'hommes

ballad of the green beret

isobel

(C) 2012 MirrorLyrics. All rights reserved. contact us