Yves Duteil
L'enfant Pote

Cet enfant couvait dans sa tête, un poète, un grand érudit
Il faisait des vers en cachette, un beau jour, il n'a plus écrit
Ses parents, l'église et le maître, peu à peu, lui ont tout appris
Presque tout, sauf à se connaître, à trouver son bonheur en lui
À vouloir baliser sa route, il découvre de moins en moins
Les chemins qui s'ouvraient sans doute
Dans le creux de ses propres mains
Cet enfant grandira quand même et vivra peur-être très vieux
Mais sans découvrir le poème qui manquait pour qu'il soit heureux

Cet artiste de la tendresse composait des chansons si vraies
Que les gens fredonnaient sans cesse
Puis un jour ils n'ont plus chanté
À l'écran, pour que les gens l'aiment, il avait aussi maquillé
Son talent, son côté bohême, son amour et sa liberté
À vouloir faire entrer son rêve par un tube dans la télé
Il en avait perdu la sève et rompu le charme secret
Le chanteur, bien longtemps encore, chantera sans savoir pourquoi
Le public applaudit moins fort ses jolies chansons d'autrefois

Chacun de nous dans son domaine participe selon son cœur
A la grande aventure humaine, par sa quête vers le bonheur
C'est l'idéal de notre enfance qui nous porte à rêver plus haut
À cultiver nos différences pour bâtir un monde plus beau
Mais si l'on tort et qu'on écrase dans des cases et sur des tableaux
Tous ceux qui gênent ou qui dépassent
Pour qu'ils rentrent dans le troupeau
Suffira-t-il pour être un homme d'accepter que notre destin
Consiste à rentrer dans la norme, à rester sur le droit chemin?...

Le murmure de l'imaginaire recèle aussi notre avenir
Mais si on l'oblige à se taire, que la source vienne à tarir
On verra germer la colère et tous les espoirs dépérir
Des bourgeons que tous ces hivers auront préparés à fleurir
La liberté mûrit sans cesse dans les âmes et dans les esprits
Il faut des siècles de tendresse pour en cueillir un jour le fruit
Mais si l'enfant devient poète, il nous offre déjà celui
Que dans son cœur et dans sa tête, pour toujours il aura cueilli.


Mirror lyrics:

Que dans son cœur et dans sa tête, pour toujours il aura cueilli.
Mais si l'enfant devient poète, il nous offre déjà celui
Il faut des siècles de tendresse pour en cueillir un jour le fruit
La liberté mûrit sans cesse dans les âmes et dans les esprits
Des bourgeons que tous ces hivers auront préparés à fleurir
On verra germer la colère et tous les espoirs dépérir
Mais si on l'oblige à se taire, que la source vienne à tarir
Le murmure de l'imaginaire recèle aussi notre avenir

Consiste à rentrer dans la norme, à rester sur le droit chemin?...
Suffira-t-il pour être un homme d'accepter que notre destin
Pour qu'ils rentrent dans le troupeau
Tous ceux qui gênent ou qui dépassent
Mais si l'on tort et qu'on écrase dans des cases et sur des tableaux
À cultiver nos différences pour bâtir un monde plus beau
C'est l'idéal de notre enfance qui nous porte à rêver plus haut
A la grande aventure humaine, par sa quête vers le bonheur
Chacun de nous dans son domaine participe selon son cœur

Le public applaudit moins fort ses jolies chansons d'autrefois
Le chanteur, bien longtemps encore, chantera sans savoir pourquoi
Il en avait perdu la sève et rompu le charme secret
À vouloir faire entrer son rêve par un tube dans la télé
Son talent, son côté bohême, son amour et sa liberté
À l'écran, pour que les gens l'aiment, il avait aussi maquillé
Puis un jour ils n'ont plus chanté
Que les gens fredonnaient sans cesse
Cet artiste de la tendresse composait des chansons si vraies

Mais sans découvrir le poème qui manquait pour qu'il soit heureux
Cet enfant grandira quand même et vivra peur-être très vieux
Dans le creux de ses propres mains
Les chemins qui s'ouvraient sans doute
À vouloir baliser sa route, il découvre de moins en moins
Presque tout, sauf à se connaître, à trouver son bonheur en lui
Ses parents, l'église et le maître, peu à peu, lui ont tout appris
Il faisait des vers en cachette, un beau jour, il n'a plus écrit
Cet enfant couvait dans sa tête, un poète, un grand érudit


Relevant Tags:
LL'enfant PPote 'enfant ote 'Lenfant oPte k'enfant 0ote kL'enfant 0Pote Lk'enfant P0ote
o'enfant lote oL'enfant lPote Lo'enfant Plote p'enfant oote pL'enfant oPote Lp'enfant Poote
L''enfant Lenfant Pte Le'nfant Pote L'eenfant Pkte L'nfant Pkote L'nefant Pokte
L'snfant P9te L'senfant P9ote L'esnfant Po9te L'3nfant P0te L'3enfant L'e3nfant Po0te
L'fnfant Plte L'fenfant L'efnfant Polte L'rnfant Pite L'renfant Piote L'ernfant Poite
L'4nfant Pote L'4enfant Pote L'e4nfant Pote L'dnfant Poッte L'denfant Pote L'ednfant Po⃸te
L'wnfant Pote L'wenfant Poヸte L'ewnfant Poヸte L'ennfant Po⸸te L'efant Pote L'efnant Pote
L'emfant Potte L'emnfant Poe L'enmfant Poet L'ehfant Pofe L'ehnfant Pofte L'enhfant Potfe
L'ejfant Po5e L'ejnfant Po5te L'enjfant Pot5e L'ebfant Pohe L'ebnfant Pohte L'enbfant Pothe
L'enffant Poye L'enant Poyte L'enafnt Potye L'encant Po6e L'encfant Po6te L'enfcant Pot6e
L'enrant Poge L'enrfant Pogte L'enfrant Potge L'engant Pore L'engfant Porte L'enfgant Potre



HOME
Popular Songs:
il gigante

in the back

tu circo

defeated

one night in a million

once upon the cross

come to me

detach from the outcome

lucrecia y rigoberto

erendida

poissaolevalle ystvlle

sm ord

sten med resten maria

call me the breeze

i remember

world alone

johnny

el mundo a tus pies

how to love

your vice

(C) 2012 MirrorLyrics. All rights reserved. contact us