L„©o Ferr„©
La Chambre

On m'a prêté quatre vieux murs pour y loger mes quatre membres
Et dans ce réduit très obscur, je voulus installer ma chambre
Pour lui donner un air coquet, je suspendis aux murs en pente
Les dipl√īmes que j'ai manqu√©s et mes d√©corations absentes
Sur une table les photos de celles que se refusèrent
Sur des rayons les in-quarto des livres que je n'ai su faire

J'ai mis derrière les fagots les grands crus de notre royaume
Les Chambertin et les Margaux dont j'ignore jusqu'√† l'ar√īme
Et dans un vaste coffre-fort, rangés en piles régulières
Toutes les valeurs et tout l'or que j'aurais pu gagner naguère.
Par la fen√™tre se glissant, voici qu'un doux rayon bleu√Ętre
Est venu remplir mon th√©√Ętre d'un mobilier √©tourdissant

Voici des tapis d'ambition, voici des tentures de rêve
Voici qu'un rideau se soulève sur un chevalet d'illusions
Voici des coussins de serments couvrant des fauteuils de promesses
Et puis des colliers de tendresse et des bouquets de sentiments
Voici le mirage de l'Art, voici des songes en rasades
Le divan de Schéhérazade et le clavecin de Mozart

La chimère en quatre secondes, décorateur sur champ d'azur
A fait de mes quatre vieux murs la plus belle chambre du monde.
La, la, la, la, la, la, la.


Mirror lyrics:

La, la, la, la, la, la, la.
A fait de mes quatre vieux murs la plus belle chambre du monde.
La chimère en quatre secondes, décorateur sur champ d'azur

Le divan de Schéhérazade et le clavecin de Mozart
Voici le mirage de l'Art, voici des songes en rasades
Et puis des colliers de tendresse et des bouquets de sentiments
Voici des coussins de serments couvrant des fauteuils de promesses
Voici qu'un rideau se soulève sur un chevalet d'illusions
Voici des tapis d'ambition, voici des tentures de rêve

Est venu remplir mon th√©√Ętre d'un mobilier √©tourdissant
Par la fen√™tre se glissant, voici qu'un doux rayon bleu√Ętre
Toutes les valeurs et tout l'or que j'aurais pu gagner naguère.
Et dans un vaste coffre-fort, rangés en piles régulières
Les Chambertin et les Margaux dont j'ignore jusqu'√† l'ar√īme
J'ai mis derrière les fagots les grands crus de notre royaume

Sur des rayons les in-quarto des livres que je n'ai su faire
Sur une table les photos de celles que se refusèrent
Les dipl√īmes que j'ai manqu√©s et mes d√©corations absentes
Pour lui donner un air coquet, je suspendis aux murs en pente
Et dans ce réduit très obscur, je voulus installer ma chambre
On m'a prêté quatre vieux murs pour y loger mes quatre membres


Relevant Tags:
LLa CChambre a hambre aL hCambre ka fhambre kLa fChambre Lka Cfhambre oa xhambre oLa xChambre Loa Cxhambre pa vhambre pLa vChambre
Lpa Cvhambre Laa dhambre L dChambre La Cdhambre Lz Chhambre Lza Cambre Laz Cahmbre Lq Cjambre Lqa Cjhambre Laq Chjambre Ls Cuambre
Lsa Cuhambre Las Chuambre Lw Cnambre Lwa Cnhambre Law Chnambre Lx Cbambre Lxa Cbhambre Lax Chbambre Cgambre Cghambre Chgambre
Cyambre Cyhambre Chyambre Chaambre Chmbre Chmabre Chzmbre Chzambre Chazmbre Chqmbre Chqambre
Chaqmbre Chsmbre Chsambre Chasmbre Chwmbre Chwambre Chawmbre Chxmbre Chxambre Chaxmbre Chammbre
Chabre Chabmre Chajbre Chajmbre Chamjbre Chakbre



HOME
Popular Songs:
dark venus persephone

a cabos carol

glorious

bottlenecking

sigo de pie

driving home

in the middle

aivan sama

losing colour

mersey

underneath the waves

sleep well

an einem sonntag in avignon

simple request

summer rain

i'm just an old chunk of coal

my love light

never dis a man

pointless rhyming

verta ja lihaa (proteus mental remix)

(C) 2012 MirrorLyrics. All rights reserved. contact us