Marc Lavoine
Petit „ź Petit Feu

(Alain Lanty/Marc Lavoine)

Je te fume comme un pompier, j't'ai toujours au bec.
Je te laisse me consumer.
J'te tire comme une cheminée jusqu'à la braise, du fait, je suis coutumier
Tu te glisses entre mes doigts, dans ma bouche, je te laisse m'envahiner
Tu te lèves avec moi et tu te couches et j'avale ta fumée.

Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.

J'te mets la main au paquet toute la journée, envie de te rallumer.
Tu me fais monter, tu me fais descendre et tu me fais trembler.
Bien que tu sois privée de publicité, c'est moi qui te réclame.
Je suis pris de part en part par ta magie, tabagie.

Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.

Parfois, j'en peux plus de toi.
Tu me sors par le nez, tu me fais de l'intox.
De toi je peux plus me passer, pourtant tu me nuis gravement à ma santé
Je te mords parfois, je te mordille, parfois je te jette
Et puis tu me réveilles au milieu de la nuit pour un tête à tête.

Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.

(Instrumental)

Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.

Je te fume comme un pompier, j't'ai toujours au bec.
Je te laisse me consumer.
J'te tire comme une cheminée jusqu'à la braise, du fait, je suis coutumier
Tu te glisses entre mes doigts, dans ma bouche, je te laisse m'envahiner
Tu te lèves avec moi et tu te couches et j'avale ta fumée.

Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.


Mirror lyrics:

Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.

Tu te lèves avec moi et tu te couches et j'avale ta fumée.
Tu te glisses entre mes doigts, dans ma bouche, je te laisse m'envahiner
J'te tire comme une cheminée jusqu'à la braise, du fait, je suis coutumier
Je te laisse me consumer.
Je te fume comme un pompier, j't'ai toujours au bec.

Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.

(Instrumental)

Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.

Et puis tu me réveilles au milieu de la nuit pour un tête à tête.
Je te mords parfois, je te mordille, parfois je te jette
De toi je peux plus me passer, pourtant tu me nuis gravement à ma santé
Tu me sors par le nez, tu me fais de l'intox.
Parfois, j'en peux plus de toi.

Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.

Je suis pris de part en part par ta magie, tabagie.
Bien que tu sois privée de publicité, c'est moi qui te réclame.
Tu me fais monter, tu me fais descendre et tu me fais trembler.
J'te mets la main au paquet toute la journée, envie de te rallumer.

Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.
Tu m'feras mourir petit à petit feu, j'tousse pour un, j'tousse pour deux.

Tu te lèves avec moi et tu te couches et j'avale ta fumée.
Tu te glisses entre mes doigts, dans ma bouche, je te laisse m'envahiner
J'te tire comme une cheminée jusqu'à la braise, du fait, je suis coutumier
Je te laisse me consumer.
Je te fume comme un pompier, j't'ai toujours au bec.

(Alain Lanty/Marc Lavoine)


Relevant Tags:
PPetit „„ź PPetit FFeu etit ź etit eu ePtit ź„ ePtit eFu 0etit „źź 0etit ceu 0Petit „ 0Petit cFeu P0etit „ź P0etit Fceu
letit letit reu lPetit lPetit rFeu Pletit Pletit Freu oetit oetit geu oPetit oPetit gFeu Poetit Poetit Fgeu
Peetit Peetit teu Ptit Ptit tFeu Pteit Pteit Fteu Pstit Pstit veu Psetit Psetit vFeu Pestit Pestit Fveu
P3tit P3tit deu P3etit P3etit dFeu Pe3tit Pe3tit Fdeu Pftit Pftit Feeu Pfetit Pfetit Fu Peftit Peftit Fue
Prtit Prtit Fsu Pretit Pretit Fseu Pertit Pertit Fesu P4tit P4tit F3u P4etit P4etit F3eu Pe4tit Pe4tit Fe3u
Pdtit Pdtit Ffu Pdetit Pdetit Ffeu Pedtit Pedtit Fefu Pwtit Pwtit Fru Pwetit Pwetit Pewtit Pewtit Feru
Pettit Pettit F4u Peit Peit F4eu Peitt Peitt Fe4u Pefit Pefit Fdu Petfit Petfit Fedu Pe5it Pe5it Fwu
Pe5tit Pe5tit Fweu Pet5it Pet5it Fewu Pehit Pehit Feuu Pehtit Pehtit Fe Pethit Pethit Feu Peyit Peyit Feh
Peytit Peytit Fehu Petyit Petyit Feuh Pe6it Pe6it Fe7 Pe6tit Pe6tit Fe7u



HOME
Popular Songs:
enough to go by

bennie and the jets [elton john]

la preuve du contraire

fall line

jamie

veinte para las doce

v„É‚īr

wyczerpana

no se

toca me

took my heart

cellophane

solitaire

distance

without you

graves

lagartija azul (with maia)

yesterday

melodies of life

she's so happy to be

(C) 2012 MirrorLyrics. All rights reserved. contact us