Jean Jacques Goldman
Frã¸res

Je viens des plaines
Je suis des montagnes
Ces terres-là sont les miennes
Ce sont nos campagnes

A nous depuis la nuit des temps
Nous y étions avant
Nous combattrons pendant 1000 ans
Jusqu'au dernier sang

Les mêmes cris, mêmes discours
Les mêmes dialogues de sourd
Contraintes et semblables aussi
Identiques au fond de la nuit

Frères, la même jeunesse, même froid sous la même pluie
Frères, mêmes faiblesses, la même angoisse aux mêmes bruits
Frères, frères de pleurs, frères douleurs
Du même acier dans les mêmes ventres déchirés

Je reçois des lettres
Chaque semaine
Les mères s'inquiètent
Elles font des prières

J'ai une photo de ma femme
J'ai aussi le goût de ses larmes

Après, quand tout sera fini
Quand la victoire aura souri
Après, la vie la belle vie
Bientôt quand tout sera fini

Frères, mêmes tremblements, même peur et même fusil
Frères, mêmes talismans, même alcool pour un même oubli
Frères, frères d'instant, frères d'histoire
Gravés sur la même pierre glacée sans mémoire
Frères, même anonymat, frères d'absurdité
Frères, frères d'attente au fond des mêmes tranchées
Frères, frères de sang, frères de mal
De pulsions libérées du fond du même animal
Du même animal


Mirror lyrics:

Du même animal
De pulsions libérées du fond du même animal
Frères, frères de sang, frères de mal
Frères, frères d'attente au fond des mêmes tranchées
Frères, même anonymat, frères d'absurdité
Gravés sur la même pierre glacée sans mémoire
Frères, frères d'instant, frères d'histoire
Frères, mêmes talismans, même alcool pour un même oubli
Frères, mêmes tremblements, même peur et même fusil

Bientôt quand tout sera fini
Après, la vie la belle vie
Quand la victoire aura souri
Après, quand tout sera fini

J'ai aussi le goût de ses larmes
J'ai une photo de ma femme

Elles font des prières
Les mères s'inquiètent
Chaque semaine
Je reçois des lettres

Du même acier dans les mêmes ventres déchirés
Frères, frères de pleurs, frères douleurs
Frères, mêmes faiblesses, la même angoisse aux mêmes bruits
Frères, la même jeunesse, même froid sous la même pluie

Identiques au fond de la nuit
Contraintes et semblables aussi
Les mêmes dialogues de sourd
Les mêmes cris, mêmes discours

Jusqu'au dernier sang
Nous combattrons pendant 1000 ans
Nous y étions avant
A nous depuis la nuit des temps

Ce sont nos campagnes
Ces terres-là sont les miennes
Je suis des montagnes
Je viens des plaines


Relevant Tags:
FFrã¸res rã¸res rFã¸res crã¸res cFrã¸res Fcrã¸res rrã¸res rFrã¸res Frrã¸res grã¸res gFrã¸res
Fgrã¸res trã¸res tFrã¸res Ftrã¸res vrã¸res vFrã¸res Fvrã¸res drã¸res dFrã¸res Fdrã¸res Fã¸res
Fãr¸res Fdã¸res Frdã¸res F4ã¸res F4rã¸res Fr4ã¸res Fgã¸res Frgã¸res Ftã¸res Frtã¸res F5ã¸res
F5rã¸res Fr5ã¸res Ffã¸res Ffrã¸res Frfã¸res Feã¸res Ferã¸res Freã¸res Frãã¸res Fr¸res Fr¸ãres
Fr㸸res Frãres Frãr¸es Frã¸rres Frã¸es Frã¸ers



HOME
Popular Songs:
one cool remove

sugar kane (edit)

shaking hell (live)

loving you

you are the love of my life

vuelvo a por ti

those three words

everybody's fool

can't go for that

a wiser man

think

verzeih'n sie

pulse

la calle de chiquititas

captured by the moment

la jeune fille du mã©tro (live)

another brick in the wall

keep me down

die gesellschaft ist schuld

my heart cries out

(C) 2012 MirrorLyrics. All rights reserved. contact us