Francis Cabrel
Comme Eux

Il rêvait de noircir des pages
D'écrire des choses nouvelles
Elle, aurait peint des paysages
Et joué du violoncelle
À s'aimer toujours davantage
Ils ont trouvé naturel
Elle, le cambouis des garages
Lui, les produits de vaiselle

Elle posait ses doigts sur la carte
Toujours du côté chaleur
De temps en temps faudra qu'on parte
S'embrasser ailleurs
Elle ne voit pas le temps qui passe
Ils prennent tellement à cœur
Ces fins de semaine sur place
Autour d'un bouquet de fleurs...

Jamais de cris, de problèmes
Tout le monde peut voir comme ils s'aiment
Ni double fond, ni double jeu

Rien que de la lisse surface
Que du collant double face
Fasse le ciel qu'on soit comme eux
Comme eux

Ils rêvent d'un chambre tranquille
De quelques jouets au milieu
Qu'importe l'endroit ou le style
Le centre-ville ou la banlieue
De temps en temps faudra qu'on parte
Un jour, il écrira un peu
Elle sait où elle a rangé la carte
Pour les jours où ça ira mieux

Jamais de cris, de problèmes
Tout le monde peut voir comme ils s'aiment
Ni double fond, ni double jeu

Rien que de la lisse surface
Que du collant double face
Fasse le ciel qu'on soit comme eux
Comme eux


Mirror lyrics:

Comme eux
Fasse le ciel qu'on soit comme eux
Que du collant double face
Rien que de la lisse surface

Ni double fond, ni double jeu
Tout le monde peut voir comme ils s'aiment
Jamais de cris, de problèmes

Pour les jours où ça ira mieux
Elle sait où elle a rangé la carte
Un jour, il écrira un peu
De temps en temps faudra qu'on parte
Le centre-ville ou la banlieue
Qu'importe l'endroit ou le style
De quelques jouets au milieu
Ils rêvent d'un chambre tranquille

Comme eux
Fasse le ciel qu'on soit comme eux
Que du collant double face
Rien que de la lisse surface

Ni double fond, ni double jeu
Tout le monde peut voir comme ils s'aiment
Jamais de cris, de problèmes

Autour d'un bouquet de fleurs...
Ces fins de semaine sur place
Ils prennent tellement à cœur
Elle ne voit pas le temps qui passe
S'embrasser ailleurs
De temps en temps faudra qu'on parte
Toujours du côté chaleur
Elle posait ses doigts sur la carte

Lui, les produits de vaiselle
Elle, le cambouis des garages
Ils ont trouvé naturel
À s'aimer toujours davantage
Et joué du violoncelle
Elle, aurait peint des paysages
D'écrire des choses nouvelles
Il rêvait de noircir des pages


Relevant Tags:
CComme EEux omme ux oCmme uEx fomme sux fComme sEux Cfomme Esux xomme 3ux xComme 3Eux Cxomme E3ux vomme fux vComme fEux
Cvomme Efux domme rux dComme rEux Cdomme Erux Coomme 4ux Cmme 4Eux Cmome E4ux Ckmme dux Ckomme dEux Cokmme Edux C9mme wux
C9omme wEux Co9mme Ewux C0mme Euux C0omme Ex Co0mme Exu Clmme Ehx Clomme Ehux Colmme Euhx Cimme E7x Ciomme E7ux Coimme Eu7x
Commme Ekx Come Ekux Comme Eukx Cojme Eix



HOME
Popular Songs:
hundred mile high city

everything

broken wedding ring

the killing moon [all night version]

torete

sleeper

tu dueo

once i found you

can't do a thing (to stop me)

for eternity

te pido perdon

state of mind

because of you

alone

dujavi

a brand new day

did i tell you

feel the adrenaline

tu nombre oh dios

slapeloos

(C) 2012 MirrorLyrics. All rights reserved. contact us