Diane Dufresne
Oxygne

(Germain Gauthier/Luc Plamondon)

Comme tous les matins
Le soleil se lève
Entre les buildings

Vers sept heures et demie
J'ouvre ma fenêtre...
Toujours le même homme qui fait son jogging!

Je m'habille
Je me maquille
J'avale un grand café noir

Mes lunettes
Ma mallette
Accessoires obligatoires

Les miroirs
Du couloir
Multiplient ma silhouette

L'ascenseur
Me fait peur
A chaque étage, mon coeur s'arrête...

Donnez-moi
Donnez-moi de l'oxygène
Donnez-moi de l'oxygène...

Dans une cour d'école
Un enfant qui joue
Avec un ballon vert
Porte tout à coup
La main à son cou
En tombant par terre, étouffé par l'air

A midi
Et demi
Encore un grand café noir

Je ne mange
Qu'une orange
Pour tenir le coup jusqu'au soir

Je m'étends
Un instant
Les jambes à la verticale

Je respire
Et j'expire
Dans un mouvement machinal...

Donnez-moi
Donnez-moi de l'oxygène
Donnez-moi de l'oxygène...

Dans une ambulance
Traversant la ville
A deux cents à l'heure
On mène à l'urgence
Un homme immobile
Avec une pile à la place du coeur

Toute la semaine
Je me démène
De neuf heures jusqu'à cinq heures

Le trafic
Me panique
Quand je roule à la noirceur

Le parking
Du building
A toujours la même odeur

En rentrant
Dans l'appartement
J'allume mon climatiseur...

Donnez-moi
Donnez-moi de l'oxygène
Donnez-moi de l'oxygène.


Mirror lyrics:

Donnez-moi de l'oxygène.
Donnez-moi de l'oxygène
Donnez-moi

J'allume mon climatiseur...
Dans l'appartement
En rentrant

A toujours la même odeur
Du building
Le parking

Quand je roule à la noirceur
Me panique
Le trafic

De neuf heures jusqu'à cinq heures
Je me démène
Toute la semaine

Avec une pile à la place du coeur
Un homme immobile
On mène à l'urgence
A deux cents à l'heure
Traversant la ville
Dans une ambulance

Donnez-moi de l'oxygène...
Donnez-moi de l'oxygène
Donnez-moi

Dans un mouvement machinal...
Et j'expire
Je respire

Les jambes à la verticale
Un instant
Je m'étends

Pour tenir le coup jusqu'au soir
Qu'une orange
Je ne mange

Encore un grand café noir
Et demi
A midi

En tombant par terre, étouffé par l'air
La main à son cou
Porte tout à coup
Avec un ballon vert
Un enfant qui joue
Dans une cour d'école

Donnez-moi de l'oxygène...
Donnez-moi de l'oxygène
Donnez-moi

A chaque étage, mon coeur s'arrête...
Me fait peur
L'ascenseur

Multiplient ma silhouette
Du couloir
Les miroirs

Accessoires obligatoires
Ma mallette
Mes lunettes

J'avale un grand café noir
Je me maquille
Je m'habille

Toujours le même homme qui fait son jogging!
J'ouvre ma fenêtre...
Vers sept heures et demie

Entre les buildings
Le soleil se lève
Comme tous les matins

(Germain Gauthier/Luc Plamondon)


Relevant Tags:
OOxygne xygne xOygne kxygne kOxygne Okxygne 9xygne 9Oxygne O9xygne 0xygne 0Oxygne
O0xygne lxygne lOxygne Olxygne ixygne iOxygne Oixygne Oxxygne Oygne Oyxgne Odygne
Odxygne Oxdygne Ozygne Ozxygne Oxzygne Ocygne Ocxygne Oxcygne Osygne Osxygne Oxsygne
Oxyygne Oxgne Oxgyne Oxggne Oxgygne Oxyggne Oxhgne Oxhygne Oxyhgne Ox6gne Ox6ygne
Oxy6gne Oxugne Oxuygne Oxyugne Ox7gne Ox7ygne Oxy7gne Oxjgne Oxjygne Oxyjgne Oxtgne
Oxtygne Oxytgne Oxyne Oxygne



HOME
Popular Songs:
walking the line

so don't you know

despidiendoteahogo

printemps

so good

like we never had a broken heart

you're the star

roger's and holland's feelings

citizen

cuentame tu vida

enthralled

zita mou o,ti thes

kun kuuntelen tomppaa

can i trade him in

more love

me basta con creer (mes prires)

maggots of corruption

sleep

when falling further is the only destination

thank you friends

(C) 2012 MirrorLyrics. All rights reserved. contact us